Bureaux pros : Les tendances déco en 2017 !

Depuis hier se tient à Cologne Orgatec, un salon dédié à l’équipement et au matériel de bureau. Référence dans le monde professionnel, il attire nombre d’architectes, d’architectes d’intérieur, de designers, de commerçants spécialisés de bureau et de mobilier…

A cette occasion,  je me suis dis qu’il serait intéressant d’identifier et d’analyser les tendances en matière de déco et de mobilier dans les espaces de travail. Après tout, on y passe bien 97 464 heures dans notre vie..!

  1. Le mobilier, un élément clé de la culture d’entreprise

Tables, chaises, bureaux, fauteuils… Au revoir la standardisation ! Désormais, tous ces éléments qui composent notre environnement de travail sont spécialement dessinés pour l’entreprise.

Couleurs et tissus sont choisis afin d’être en accord avec la culture de l’entreprise et sa charte graphique et encore plus, tout cela sert à affirmer une identité unique et à développer le sentiment d’appartenance de ses salariés. Comme l’explique Anna Montano, responsable de la prescription mobilier chez Colliers International France (société de conseil immobilier d’entreprise), « les entreprises cherchent à montrer à quel point elles sont uniques. La personnalisation transmet ce message d’identité et de fierté, et les aide à se démarquer de leurs concurrents ».

Les locaux de Google à Paris
Les locaux de Google à Paris ©Google
Les locaux de Google à Paris
Les locaux de Google à Paris ©Google

2. Un environnement de travail chaleureux

Vive les ambiances chaudes ! Malgré un espace de plus en plus connecté, Les entreprises misent aujourd’hui sur les matières chaudes pour habiller leurs intérieurs. Comme à la maison, on privilégie des univers chaleureux et les matériaux naturels. Le métal et la plastic sont donc abandonnés au profit du bois par exemple et de matières plus nobles.

sanofi
Chez Sanofi ©Claire Curt

3. Du mobilier et un environnement toujours en mouvement

Autre tendance identifiée pour 2017, celle du mobilier d’inspiration vintage (palettes réutilisées, grandes tables en bois brut) plutôt que le traditionnel (et ennuyeux, ai-je envie de rajouter :s) immobilier scandinave. Toujours selon Anna Montano, « les entreprises marquent ici leur côté décalé et leur différence. Dans leur consommation, ne pas détruire et réutiliser sont devenus les maîtres mots ».  Mais il s’agit aussi de rentabiliser l’espace. Il semblerait que les postes de travail ne sont pas occupés 40 % du temps, pour cause de réunion, de RTT, de travail hors-bureau…

Les entreprises se tournent donc vers des aménagements dynamiques et modulables (un peu moins de postes) et compensent par un mobilier chaleureux et plus travaillé, mais également des espaces informels beaucoup plus humains et accueillants.

Chez Carrefour
Chez Carrefour ©A&S Photographes

4. On s’amuse : Vive le ludique !

Jeux d’échecs géants, pacmans sur les murs, babyfoots… Tout ce qui peut rendre l’espace de travail ludique est bienvenu ! L’idée pour les entreprise : créer des endroits conviviaux, l’esprit de communauté des collaborateurs par la proximité et l’interaction. « Les entreprises ne veulent plus se prendre au sérieux. Ce côté ludique du mobilier apporte un humour qui humanise et dédramatise les espaces, pour que les collaborateurs s’y sentent comme chez eux » décrypte Anna Montano.

Mais si certaines entreprises souhaitent rompre avec l’austérité, « cela ne s’applique pas de la même manière selon les secteurs concernés : ainsi les entreprises des secteurs du digital ou de la publicité iront plus loin dans leur démarche que les banques ou les assurances » tempère Anna Montano.

le-bon-coin-2-bd
Le Bon Coin © A&S Photographes

5. L’effet « Bring your own deco » !

La décoration d’intérieur s’applique à l’espace professionnel ! Tissu d’ameublement, motifs et papier peint seront l’une des grandes tendances des espaces de travail en 2017.

L’objectif : Développer la créativité des équipes en créant des espaces différents et personnalisés dans une ambiance « comme à la maison ». Une seule devise : Oser ! Pour Anna Montano,  « les  entreprises se dirigent vers des terrains que l’on n’a pas l’habitude de voir et que l’on n’attend pas dans un cadre professionnel ».

linkedin-salon-clairecurt
Chez LinkedIn ©Claire Curt

6. Une technologie omniprésente mais bien cachée 

Murs d’écrans et murs intelligents ne sont pas nouveaux dans les environnements de travail, mais l’innovation est aujourd’hui intégrée dans le mobilier. La connectique est camouflée. La technologie, omniprésente, se fait discrète.

Les entreprises allient ici design et utilité : « installer un canapé oui, mais les modes de travail contemporains imposent que les collaborateurs puissent recharger leur téléphone pendant les réunions ou projeter une présentation. La décoration prend donc le pas sur la technologie. Si elle n’est pas esthétique, elle doit être cachée ».

Chez Fidal
Chez Fidal ©Hervé Abadie

Et votre bureau, il ressemble à quoi ?

Publicités